LA CUISINE AUTO-NETTOYANTE, RÊVE OU RÉALITÉ?

Nous avons vu dans notre dernier article que les surfaces adhésives autonettoyantes utilisant la nano technologie sont maintenant chose acquise. En 2001, le verre d’auto-nettoyage fut introduit par la firme Pilkington Glass qui développa les premières fenêtres autonettoyantes, dans les mois suivants, plusieurs autres grandes entreprises de verre ont emboîté le pas avec des produits similaires. En conséquence, depuis le début du millénaire, le vitrage est peut-être la plus grande application commerciale de revêtements autonettoyants à ce jour. Les fenêtres des immeubles commerciaux sont recouvertes d’une mince couche transparente de dioxyde de titane , ce revêtement sert à nettoyer la fenêtre en deux étapes, en utilisant deux propriétés distinctes: la photocatalyse et l’hydrophilie. À la lumière du soleil, la photocatalyse provoque l’endommagement chimique de la couche de matière organique adsorbée sur la fenêtre. Lorsque le verre est mouillé par de la pluie ou d’autres eaux, l’hydrophilie réduit les angles de contact à des valeurs très faibles, ce qui fait que l’eau forme une couche mince plutôt que des gouttelettes, et cette couche lave la saleté. Cela représente certes une technologie révolutionnaire qui changea à tout jamais l’approche du lavage de vitres dans l’industrie du nettoyage.
Inspirés par ce revêtement pour vitres, des scientifiques de Londres ont développé la cuisine de rêve…Une cuisine capable de s’auto nettoyer et de détruire les bactéries sans savons ni produits nettoyants! En effet, des chercheurs de l’University College of London (UCL) ont créé des peintures et des plastiques qui réagissent avec toutes substances entrant en contact avec elles, créant des réactions chimiques qui peuvent éloigner les taches, repousser l’eau ou produire des micro-doses de molécules toxiques pour enrayer les microbes. Kris Page de UCL, flanqué de ses collègues ont combiné les catalyseurs à base de dioxyde de titane qui détruisent la saleté avec un «silane fluoré» comportant des propriétés semblables à celles du téflon, ce qui fait que l’eau qui touche la surface forme de menus perles sphériques plutôt que de détremper et pénétrer cette dernière. Les sphères emprisonnent les taches de saleté et les emportent avec elles tout en nettoyant la surface.
«Nous créons des matériaux auto nettoyants et auto stérilisants pour être utiliser dans les hôpitaux et dans les maisons, en particulier pour les cuisines et les salles de bains», a déclaré Monsieur Page. Il ajoute que, l’établissement universitaire a déjà breveté ces matériaux inédits qui, dans un avenir très rapproché, réduiront les opérations de nettoyage de nos cuisines à leur plus simple expression!
Sources : www.wikipédia.verre autonettoyant
www.europeancleaningjournal.com article du 27 juillet 2017 Les scientifiques inventent des cuisines auto nettoyantes