Le printemps a cédé officiellement sa place à l’été lors du solstice qui a eu lieu cette année au Québec, le 21 juin à 00h24 HAE. Quoique, l’on ne puisse se porter garant de ce à quoi ressemblera la météo pour la saison estivale, il existe un phénomène que l’on peut anticiper avec certitude; la période des déménagements qui culmine d’ordinaire avec la traditionnelle date des renouvellements de baux soit, le 1er juillet de chaque année. Tous ces mouvements et transports de biens personnels qui comprennent : chaises rembourrées, sofas, matelas, tapis, tentures et literie sans oublier tous les cartons (provenant souvent de conteneurs à l’arrière des établissements commerciaux susceptible de cacher de la vermine) qui servent à emballer la vaisselle sont autant de risques potentiels de contamination parasitaires pour les gestionnaires d’immeubles à logements. Les matelas viennent certes en tête de liste des risques d’infestation parasitaire avec les punaises de lit qui, comme on le sait, aiment bien se prélasser dans les coutures et replis de nos couchettes pour faire confortablement le voyage. D’autres parasites, tels ceux appartenant à l’ordre des blattoptères, communément connus comme les cafards, représentent également un haut risque de propagation durant la phase intensive de délogement. Un...

Une communication ouverte et honnête peut représenter un défi même dans la meilleure des relations. En affaire, la relation avec le client doit être au cœur des priorités pour un gestionnaire, selon Giles Wheeler, directeur des opérations de nettoyage pour la firme spécialisée Facilicom Royaume-Uni. L’évaluation de l’interaction avec les clients repose souvent sur des questionnaires du type « case à cocher » et des rapports génériques des tâches, les résultats peuvent être parfois trompeurs et conduire à de désagréables surprises lors des négociations de renouvellement de mandat. Le gestionnaire est censé savoir comment les choses se passent avec un prestataire mais peut également ne pas poser les bonnes questions ou ne pas voir les signes de mécontentements de la part du client. L’approche pas de nouvelle, bonne nouvelle ou la présomption que le client se manifesterait si un problème existait pourraient avoir de fâcheuses conséquences pour une entreprise. M. Wheeler, quant à lui, préconise une approche différente basée sur la compréhension approfondie des besoins et des attentes des clients, par conséquent il privilégie les communications fréquentes en particulier durant les premiers stades du contrat. L’échange soutenu permet au gestionnaire d’améliorer le service global et a des répercussions bénéfiques allant au-delà...

Le système d’information sur les matières dangereuses utilisées au travail (SIMDUT) est en vigueur au Canada depuis 1988. Il constitue la norme canadienne en ce qui concerne la communication des renseignements sur les dangers que présente l’utilisation de matières dangereuses en milieu de travail. Le gouvernement canadien a annoncé officiellement l’entrée en vigueur de la Loi sur les produits dangereux (LPD) et du Règlement sur les produits dangereux (RPD) le 11 février 2015. Au Québec, les modifications législatives sont en vigueur depuis le 3 juin 2015 et les critères de classification ainsi que les éléments de communication prévus par le Système général harmonisé (SGH) ont un impact sur le SIMDUT de 1988. Une transition graduelle échelonnée sur un peu plus de 3 ans est envisagée et comporte 3 phases. La première phase vise les fabricants et les importateurs, ainsi à la fin de cette dernière, soit le 1er juin 2017, les produits dangereux fabriqués ou importés au Canada seront étiquetés conformément au SIMDUT 2015 harmonisé au SGH. La seconde phase vise les distributeurs et correspond à la fin de la vente de produits munis d’anciennes étiquettes et de fiches signalétiques. L’écart entre la première et la deuxième phase va permettre aux...

Paul Wonnacott, président de Vectair Systems, spécialiste de l’hygiène sanitaire et des systèmes AirCare, se penche sur le rôle vital que jouent les fragrances dans tous les domaines d’activités commerciales. Comme on le sait, l’odorat est le plus ancien des sens et les récepteurs olfactifs dans le nez se connectent directement à la partie du cerveau responsable de la mémoire et des émotions. Utilisées à des fins diverses depuis des millénaires, les plantes aromatiques ont toujours été tenues en hautes estime par les peuplades aborigènes en Australie, en Inde, en Chine sans oublier l’Égypte. L’étude Lindstrom, conduite en 2005 a démontrée que 84% des clients d’un magasin de chaussures étaient plus susceptibles d’acheter quand un parfum agréable émanait dans la pièce et que les sujets se disaient prêts à payer jusqu’à 15% de plus pour le produit. Dans un casino de Las Vegas, un parfum d’ambiance plaisant, flottant dans une zone de machines à sous était lié à une augmentation de 45% des revenus comparativement aux espaces non parfumés. Récemment une nouvelle succursale de la  banque Lloyds au sud de Londres voulant créer une sensation invitante a eu recours à une odeur de thé blanc mêlée de thym. L’idée est que les...

De récentes données suggèrent que seulement 13% des employés se sentent complètement engagés dans leur travail et ce, à l’échelle mondiale! Peter Ankerstjerne, directeur du marketing au sein du groupe ISS, s’interroge : « pourquoi les employés ne se sentent-ils pas plus engagés dans leur travail et qu’est-ce que les gestionnaires peuvent faire à ce sujet? » Jamais auparavant, l’attention portée à l’importance de l’engagement en milieu de travail n’a été aussi prédominante que ces dernières années. Cela ne veut pas dire pour autant, que rien n’ait fait à ce propos, car nombreux sont les dirigeants d’entreprises qui reconnaissent les avantages d’avoir une force de travail engagée et qui constatent les répercussions positives non seulement dans l’exercice des tâches mais surtout auprès de la clientèle qui s’en trouve grandement satisfaite. Beaucoup, ont également mis en place des sondages périodiques visant à mesurer l’engagement de leurs employés et à mieux comprendre leur motivation au quotidien. Le marché de l’entretien ménager connait depuis les années 1970 un essor avec l’amélioration du niveau de vie des canadiens et le roulement de la main-d’œuvre favorise les débouchés avec la croissance démographique Canadienne ce qui procure au secteur de l’hygiène en bâtiment une perspective de croissance. Pour le gestionnaire il...

Le Jour de la Terre marque tous les ans l’anniversaire de la création du mouvement environnemental tel qu’on le connaît aujourd’hui et fut célébré pour la première fois le 22 avril 1970 aux États-Unis sur l’initiative du sénateur Gaylord Nelson du Wisconsin. Au Québec la première célébration eut lieu en1995. Depuis, le Jour de la Terre est devenu un événement planétaire mobilisant 200 millions de personnes dans 141 pays. Cette journée a donné un élan énorme aux campagnes de sensibilisation face aux enjeux environnementaux et sa principale mission ést d’accompagner les gens et les organisations à diminuer leur impact sur l’environnement. De plus, celle-ci a conduit à l’adoption de plusieurs lois fondatrices comme celles sur la protection de l’air, de l’eau et des espèces menacées, ainsi qu’à la création de l’Agence de protection de l’environnement américaine EPA. ( Environmental Protection Agency) L’an dernier la commémoration a coïncidé avec la signature de l’Accord de Paris sur les changements climatiques et les Nations unies en ont profité pour souligner l’importance des arbres, élément crucial de la biodiversité qui fournissent de l’énergie et sont des sources de revenus quand raisonnablement exploités. Pour souligner l’occasion l’association des propriétaires et administrateurs d’immeubles du Québec, Boma Québec, invite...

Avec l’arrivée du printemps, vient aussi l’opération du grand nettoyage! Après les longs mois de chauffage de l’hiver, nous éprouvons le désir de faire peaux neuves, d’aérer nos maisons et de faire du ménage, on y effectue généralement un nettoyage plus poussé qu’à l’accoutumée. Il se peut que l’envie de repeindre ou de revamper notre décor tant intérieur qu’extérieur, se fasse également sentir. Pour les responsables d’immeubles commerciaux, il est temps de prévoir le retrait des carpettes et tapis d’hiver ainsi que leur nettoyage, le lavage des vitres et des carreaux, le nettoyage des climatiseurs extérieurs ou des conduits intérieurs, de changer les filtres à air ou de les recycler. De plus, il ne faut pas négliger le ménage des espaces extérieurs, tel le balayage des stationnements et des trottoirs, le raclage des pelouses afin d’y ramasser les quelques feuilles rebelles de l’automne ainsi que le nettoyage des plantes bandes et s’il y a lieu le retrait des abris. Bien entendu, toutes ces opérations s’ajoutent aux tâches d’entretien habituel et périodique que l’on ne doit pas négliger. Dans bon nombre de traditions, le début du printemps correspond à un nouveau départ et ce, à partir de l’équinoxe. Les Perses célèbrent traditionnellement le...

Si récemment la numérisation, l’internet des objets et le nettoyage connecté ont fait couler beaucoup d’encre, il n’en reste pas moins, qu’une autre tendance non négligeable passe relativement inaperçue. Selon Markus Asch, vice-président du conseil de nettoyage fabricant Kärcher et président du nettoyage EUnited, cette tendance pourrait avoir une toute aussi grande influence sur le secteur du nettoyage; « l’Innovation frugale ». Ce nouveau concept se confronte aux préjugés qu’il s’agit de produits d’entretien bon marché, destinés aux marchés des économies émergentes qui sont sensibles à la fluctuation des prix. Toutefois, ce point de vue ne rend pas justice à l’idée derrière ce concept. M. Asch poursuit en stipulant que, la discussion devrait porter sur comment l’Innovation frugale peut être intégrée utilement dans la philosophie des fournisseurs de haute qualité. Cela demande de cerner de façon pointue les besoins véritables du client, à savoir si telle pièce d’équipement constitue un «incontournable» ou bien un « agréable à avoir » en fonction de leur réalité régionale et de leur marché type. À titre d’exemple les exigences en Europe sont très distinctes de celles d’Asie en matière d’efficacité au travail. Pour les entreprises européennes la vitesse des opérations, la protection des employés, l’ergonomie...

Pokémon Go a révolutionné le monde du jeu quand il a fait son apparition l’été dernier. La réalité augmentée (RA) pourrait-elle avoir une incidence similaire sur notre industrie? Selon Martin Cudzillo, propriétaire d’une entreprise de nettoyage basée à Francfort en Allemagne et créateur du système AR-Check, la réponse est : « absolument! » Le mégalo succès du Pokémon Go qui, à son plus fort en juillet 2016, comptait quelques 45 millions de personnes à travers le monde qui jouaient tous les jours, est imputé à la réalité augmentée (RA). Une technologie qui ajoute une couche d’informations numériques sur le monde réel, contrairement à la réalité virtuelle qui crée un environnement totalement artificiel pouvant  être « habité » par l’utilisateur. La réalité augmentée (RA) permet à l’utilisateur de faire l’expérience d’un certain niveau d’imagerie technologique tout en restant à la maison, en termes de Pokémon cela signifie que le joueur peut « réellement voir » Pikachu en face d’un édifice de son quartier via son téléphone mobile. Cudzillo affirme que le travail dans le secteur du nettoyage commercial est généralement réalisé par un opérateur manuel ce qui implique une vaste marge d’erreur. Pour minimiser ces erreurs et améliorer la qualité du service, on doit, soit recourir à du personnel supplémentaire, soit...

Tel que relaté dans le premier article du blogue ce janvier dernier, la technologie avancée en matière de machines d’entretien des sols est en train de faire son apparition et de révolutionner l’industrie du nettoyage! Nous avons examiné d’un œil intéressé la dernière création de la firme Fimap qui présente sa toute dernière génération de machines autolaveuses interactives à écran intelligent, le MMg, disponible en trois versions soit, le MMg, le MMg cylindrique et le MMg Orbital. Combinant l’innovation technologique à un design ergonomique de forme arrondie dont le revêtement, entièrement composé de polyéthylène de haute densité, confère une robustesse inégalée à ce nouveau type d’autolaveuse, car les parties mécaniques intérieures se retrouvent ainsi protégées des impacts mineurs. Doté d’un centre de gravité plus bas, permettant à l’opérateur de manœuvrer en toute stabilité et capable de gravir les rampes d’une inclinaison de 18% sans interruption ni perte de puissance. Le modèle est équipé d’un système aspirant et nettoyant à sec qui laisse la surface du sol sèche prévenant les risques de chutes. Les trois brosses à mouvement latéral facilitent le nettoyage le long des parois murales, des classeurs et des étagères. Selon le rapport de performance interne de la firme, la productivité...