QUE RÉSERVE L’ANNÉE 2017 POUR LE SECTEUR DU NETTOYAGE PROFESSIONNEL ?

D’un point de vue commercial, la dernière année ne fut pas de tout repos! La volatilité économique et politique ainsi que la campagne électorale américaine ont plongé les marchés dans l’incertitude. Malgré ces conditions sous-jacentes difficiles, le secteur du nettoyage a enregistré une modeste croissance en 2016, bien que les résultats semblent avoir été plus probants en Europe, selon Markus Asch vice-président du conseil d’administration des solutions de nettoyage du fabricant Kärcher et président de EUnited Nettoyage.

Les thèmes dominants de 2016 furent certes, la numérisation de notre secteur avec l’augmentation du nettoyage connecté et l’utilisation grandissante du potentiel de l’internet visant à améliorer l’efficacité opérationnelle. Le loC, cette nouvelle plate-forme qui relie les machines, les distributeurs, et autres dispositifs sans fil continuera à modifier la façon de nettoyer dans les mois à venir.

Lors du COP22, soit, la 22e conférence des Parties sur les changements climatiques, tenue en novembre dernier à Marrakech au Maroc dans le cadre de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, notre industrie fut mise en cause relativement au développement durable. Lors de cette dernière, les facteurs soulevés concernent principalement la mauvaise gestion de l’eau ainsi que les pénuries d’eau. Quoique le Québec soit moins touché par cette réalité, il n’en demeure pas moins que nous devons agir de façon responsable quant à notre consommation d’eau potable dans l’exercice de nos fonctions.

Certains produits et systèmes qui ont été développés au cours de la dernière année furent en mesure de remédier au fléau de la pénurie d’eau qui sévit ailleurs dans le monde et de réduire les teneurs en produits chimiques jusqu’à 85 pour cent, ce qui est notable.

La technologie de la robotique est en voie de devenir un incontournable et risque de changer le marché du nettoyage considérablement. Il est prévu que la valeur totale de la robotique atteindra 2 milliards de livres sterling d’ici 2020. Aussi, nous sommes susceptibles de voir de plus en plus de dispositifs intelligents remplacés les balais et les sceaux.  Conséquemment, il faudra s’attendre à voir les machines d’entretien des sols se modifier d’ici peu.

Sources : www.europeancleaningjournal.com article du Dr. Ilham Kadri du 9 décembre 2016 et article de Markus Asch du 21 décembre 2016