LE PLASTIQUE…AMI OU ENNEMI?

Des sacs poubelles aux gants en passant par les multiples variantes de bouteilles et de contenants de plastiques de tout acabit, l’industrie du nettoyage est sans contre dit, un grand consommateur de produits plastiques, et pour beaucoup cela soulève la question du développement durable. James Lee, directeur général de Cromwell polythène, propose une analyse attentive des faits avant de dénigrer complètement le plastique au point de vouloir mettre ce dernier au rancard. Certes les matières plastiques ainsi que les emballages sont omniprésents dans presque tous les secteurs d’activités et plus leur utilisation augmente, plus les préoccupations environnementales liées à leur production, leur distribution et à leur élimination ont tendance à suivent la même courbe ascendante. Cependant, selon M. James Lee, la véritable question ne concerne pas uniquement le plastique en soi, mais également son taux de recyclage, le comportement de l’utilisateur et finalement la conception des produits. De plus, les contenants plastiques offrent de nombreux avantages car ils sont légers et totalement étanches.
Un rapport d’étude de la firme d’analyse sur l’impact environnemental Trucost a révélé que le coût global de remplacement des matières plastiques en matériaux alternatifs tels le verre, l’aluminium, le papier et l’étain serait d’environ quatre fois supérieur dans un scénario de « business- as-usual »
Contrairement à la croyance populaire, le plastique possède un profil d’utilisation des ressources étonnamment rentable et efficace, en particulier lorsqu’il s’agit de plastique fabriqué à partir de matières recyclables. Celui-ci peut également devenir à la fin de son cycle de vie, une source d’énergie à partir de déchets brûlés (EFW). Pour toutes entreprises de nettoyage soucieuses de réduire son impact environnemental M. Lee est formel, il s’agit de faire des choix durables et de tenir compte des trois principes suivants :
1. Choisissez des produits de nettoyage emballés et étiquetés dans des matières recyclables et évitez les conteneurs multi-matériaux sans instructions de recyclage.
2. Optez pour les matières plastiques créées à partir de matériaux entièrement recyclés.
3. Choisissez des sacs poubelles sanitaires qui comprennent des agents antimicrobiens ajoutés au moment de la fabrication, ce qui permet d’économiser temps et argent en réduisant la nécessité d’ajouter les agents antimicrobiens lors de la collecte des déchets et de l’élimination.
La demande pour l’utilisation du plastique est vouée à croître alors concentrons nos efforts sur l’innovation de la collecte, du tri ainsi que du traitement des plastiques pour en faire un matériau entièrement recyclé et facilement recyclable. Toujours d’après M. Lee, le défi pour notre industrie est de devenir des champions en matière de développement durable en utilisant des matériaux provenant de sources responsables et de se comporter comme des têtes de file au chapitre du recyclage.
Source : www.europeanjournal.com Blogue du 21-07-2017 Get the facts straight on plastic article de James Lee