Réduire les couts de l’entretien ménager de vos bâtiments sans en diminuer la qualité

4 façons efficaces de réduire les couts d’entretien de vos bâtiments

Les couts d’entretien ménager figurent parmi les plus grandes dépenses reliées à la maintenance des immeubles. Pas étonnant que les gestionnaires cherchent à réduire la facture par tous les moyens.

Toutefois, une réduction de couts ne devrait jamais être faite au détriment de l’hygiène du bâtiment, de la santé des occupants et de l’environnement. Avec une bonne gestion de l’entretien ménager, il est tout à fait possible d’économiser tout en maintenant et même en augmentant la qualité de vos résultats.

Voici les mauvais et les bons exemples à suivre pour réduire les couts de l’entretien de vos bâtiments.

3 mauvaises façons de couper dans les couts d’entretien ménager

1. Tourner les coins ronds

Réduire la fréquence des entretiens, sauter une étape de nettoyage, remettre à plus tard une tâche… Bien qu’il soit facile de tourner les coins ronds pour économiser, il vaut toujours mieux suivre le plan établi. Certains éléments comme les grilles de ventilation, les contremarches et les tapis doivent être nettoyés à une fréquence prédéterminée, sans quoi la qualité de l’air, la santé et la sécurité des occupants de l’immeuble peuvent être affectées. Tôt ou tard, vous devrez reprendre les tâches négligées. Un nettoyage bâclé finira par engendrer des couts supplémentaires, en plus d’entacher la réputation de votre organisation.

2. Utiliser des produits bon marché

Les produits bon marché n’ont pas la même efficacité que les nettoyants haut de gamme. Ils procurent un nettoyage de moindre qualité et nécessitent l’utilisation d’une plus grande quantité. Même s’ils sont moins chers à l’achat, vous devrez en racheter plus fréquemment. Sans compter que ces produits ne sont bien souvent pas écologiques, qu’ils peuvent nuire à la santé des occupants, en plus de risquer, à long terme, d’abîmer vos matériaux de finition.

3. Mettre à pied du personnel

On pourrait croire que le plus simple pour réduire les dépenses d’un seul coup est d’abolir des postes au sein de l’équipe d’entretien. C’est une très mauvaise idée. Les tâches de l’employé mis à pied devront être réparties au reste de votre personnel, qui se retrouva surchargé. C’est sans compter la gestion des horaires qui sera beaucoup plus difficile, comme pour les remplacements lors de vacances ou des congés maladie. Au final, si vous devez engager des contractuels pour faire le travail, vous n’aurez pas économisé et votre équipe sera fragilisée.

4 bonnes façons de couper dans les couts d’entretien ménager

1. Améliorer l’efficacité de l’équipe d’entretien ménager

Pour accroitre la productivité et les résultats de votre équipe, valorisez de meilleures méthodes de travail et munissez-vous d’accessoires et d’équipements plus performants.

Privilégiez les linges et vadrouilles en microfibres. Grâce à leur particularité d’emprisonner la saleté, les microfibres nécessitent jusqu’à 80 % moins de produits nettoyants. Avec ces outils efficaces, vous améliorez la qualité du nettoyage en plus de réduire le temps de travail.

Optez pour des produits performants. Ils donnent de meilleurs résultats et ils sont plus sécuritaires pour l’environnement et la santé des occupants que les produits bas de gamme. Vous minimiserez du même coup votre inventaire : en faisant les bons choix, trois produits suffisent pour un entretien régulier.

2. Réorganiser les routes de travail

Pour diminuer les pertes de temps et d’énergie, pensez à réorganiser la méthodologie de travail. Des routes de travail bien définies améliorent l’efficacité des employés d’entretien et engendrent à moyen terme des économies substantielles. Elles permettent de structurer les tâches de l’équipe, d’augmenter la superficie couverte par chaque membre et de mieux déterminer les délais de réalisation.

3. Implanter des centres de tri


Remplacer la corbeille à chaque poste de travail par un centre de tri peut paraitre bénin. C’est pourtant une solution toute simple pour réduire considérablement les couts d’entretien. L’équipe d’entretien n’a qu’un seul centre à vider plutôt qu’une multitude de corbeilles. C’est aussi une option plus écologique, qui permet d’éliminer les sacs à déchets et de favoriser la collecte sélective en entreprise.

4. Nettoyer les entrées

Les érudits du domaine le savent bien : pour un bâtiment propre, il faut augmenter la fréquence d’entretien des entrées. En période hivernale, il n’est pas rare de voir dans certains immeubles des traces de calcium jusqu’au 12e étage! La qualité des tapis d’entrée lors de la saison froide est un facteur à prendre en considération. Pour la période estivale, nettoyer plus fréquemment les entrées intérieures et extérieures de votre bâtiment réduira considérablement la saleté.

Conclusion

Chez Gestion HB, nous nous spécialisons en service-conseil pour aider les gestionnaires à réduire leurs couts en entretien ménager de la bonne façon. Parce que réduction de couts peut être synonyme de qualité et d’écoresponsabilité. Nous en faisons notre mission !